Loading...

En passant d’un processus analogique à un processus numérique, Williams gagne du temps, améliore la précision et obtient une meilleure qualité de produit

Situation

Williams Group, la fameuse organisation de course de Formule 1, sait comment faire des voitures rapides. Il souhaitait également un moyen de tester plus rapidement ses voitures. Pour y parvenir, il avait besoin d’une solution permettant d’accélérer les tests, de réduire les erreurs et de libérer du personnel clé de saisir de nouveau sur clavier des données afin d’ajouter une valeur stratégique.

Pour tester les voitures, les ingénieurs de la société utilisent des modèles réduits de 60 % dans un tunnel aérodynamique afin d’observer leur comportement dans des conditions qui reproduisent l’aérodynamique d’un circuit réel. Afin de s’assurer que les dimensions du modèle en évolution constante sont précises, il existe une procédure de mesure quotidienne. Les ingénieurs enregistraient les résultats – 120 mesures par jour – sur des formulaires papier, puis les saisissaient de nouveau dans des feuilles de calcul électroniques. Le processus prenait du temps et était sujet aux erreurs en l’absence de fonctionnalités de mobilité et de collaboration, qui auraient permis d’optimiser son utilité pour une société moderne. Les ingénieurs accordaient peu de confiance dans les résultats.

« Avanade s’est entièrement consacrée au projet, a compris ce dont on avait besoin et a mis en œuvre une solution construite à cette fin de façon parfaite. L’application Avanade nous permet de gagner du temps et contribue à accroître la qualité des produits. »

Rachel Hayes Aérodynamicienne, Williams

Solution

Williams a demandé à son partenaire technologique, Avanade, de l’aider à régler ses problèmes. Dans le cadre pu projet continu d’Avanade d’aider Williams à créer un milieu de travail numérique, les deux sociétés ont collaboré étroitement pour donner naissance à Wind Tunnel Level 2, une application qui élimine la nécessité d’une nouvelle saisie et les erreurs qui y sont généralement associées. L’application est exécutée sur une tablette Microsoft Surface Pro 4, que les ingénieurs utilisent pour enregistrer leurs mesures au moment du test. Les macros automatisent le processus de mise à jour de la base de données Microsoft SQL Server sur le serveur principal.

La nouvelle application ressemble beaucoup aux anciens formulaires papier qu’elle remplace, aucune formation n’était donc nécessaire. Mais, contrairement à ces formulaires papier, l’application est dotée d’une fonction de validation des données intégrée, qui permet de détecter immédiatement les erreurs, alors que le modèle de voiture est encore dans le tunnel aérodynamique. Et contrairement aux formulaires papier, elle permet aux ingénieurs de faire les analyses en temps réel de leurs mesures sur plusieurs jours de tests afin d’obtenir des renseignements qui n’étaient pas faciles à déceler auparavant.

Résultats

Réduction des erreurs, hausse de la confidence dans les résultats. Grâce à l’application Wind Tunnel Level 2, les ingénieurs Williams peuvent détecter les erreurs de mesure avant de les saisir dans la base de données. Un des grands avantages de la précision accrue est la hausse de la confiance que les ingénieurs accordent à leurs résultats. Maintenant, lorsque des écarts apparaissent dans plusieurs tests d’un modèle donné, les ingénieurs savent qu’une variable, et non une erreur d’enregistrement, en est à l’origine et ils peuvent continuer en conséquence.

Nombre accru de tests de conception. Le nombre de tests que les ingénieurs peuvent exécuter est limité par des facteurs comme le temps nécessaire pour faire un test et par les règlements sportifs de la F1. En réduisant la nécessité de refaire des tests afin de détecter et de corriger les erreurs d’enregistrement, l’application permet aux ingénieurs d’avoir plus de temps pour les tests de conception qui permettent de concevoir de meilleures voitures. Le résultat est une qualité accrue des produits et l’amélioration des performances sur circuit.

Gain d’heures par semaine. En éliminant la nécessité de saisir de nouveau les données, l’application permet aux ingénieurs de gagner de 15 à 20 minutes par jour. De plus, l’aérodynamicien responsable de la détection et de l’enregistrement des erreurs passait auparavant deux heures par semaine à vérifier les formulaires papier. Maintenant que ces actions sont inutiles, l’équipe peut passer quatre heures de plus par semaine sur des tâches plus stratégiques.

Williams Group

Lea el caso de éxito

Projets clients similaires

Prochaines étapes

Apprenez-en plus sur la valeur que notre travail offre aux clients et à leurs clients à eux.

Fermer
Modal window
Diminuer
Share this page