Baromètre de l’économie numérique, 17ème édition

Les français et l’intelligence artificielle

Paris, le 19 avril 2018

La chaire d’Économie numérique de l’Université Paris-Dauphine publie aujourd’hui la 17ème édition de son baromètre trimestriel de l’économie numérique, réalisé avec Médiamétrie, sur l’intelligence artificielle.

L’intelligence artificielle (IA) représente un ensemble de technologies qui permettent de concevoir et proposer des solutions assistant, imitant ou remplaçant l’homme dans des mises en œuvre de ses connaissances. Les solutions d‘intelligence artificielle se basent sur des outils (machines ou logiciels) qui rassemblent de multiples connaissances et expériences afin d’effectuer une tâche. Pour le professeur Dominique Roux, directeur de la chaire d’économie numérique : « comme le reflète notre baromètre, l’IA n’est plus aujourd’hui un mythe, c’est déjà une réalité »

Notoriété et rapport personnel à l’IA : des sentiments mitigés

L’intelligence artificielle est à présent un concept connu puisque 86% des français déclarent savoir ce que c’est. Pour 56%, l’IA représente un progrès alors que 49% éprouvent de l’inquiétude face à cette nouveauté. A noter que 8% seulement sont indifférents et 6% rejettent ce concept.

Identification de l’IA : une révolution en devenir

Pour la moitié des internautes interrogés, les technologies d’intelligence artificielle sont à un stade très peu développé, mais elles peuvent toutefois avoir un impact important sur nos vies à court et à moyen terme. Pour 43% des personnes interrogées, l’IA a déjà un impact fort au quotidien alors que 7 % seulement pensent qu’il ne s’agit que d’un simple effet de mode. La matérialisation de l’intelligence artificielle au service du quotidien est identifiée majoritairement par les internautes dans les moteurs de recherche (68%) et le GPS (60%). Suivent les sites de réservations d’hôtel, d’hébergement ou de voyages (46%) et enfin de sécurisation en ligne (43%).

L’intelligence artificielle et la santé

Le recours à l’IA dans le domaine de la santé va se développer rapidement, 56% des sondés sont prêts à faire confiance à ces nouvelles technologies pour diagnostiquer une maladie mineure ou bégnine ; dans le même temps 41% sont prêts à se faire recommander de cette manière des médicaments. Les chiffres atteignent même 75% de confiance pour la prise de tension artérielle et 56% pour lire et analyser une radiographie.

IA, emploi, services, et économie

Plus d’un internaute sur deux (56%) ne pensent pas utiliser aujourd’hui d’outils dotés d’intelligence artificielle dans leur activité professionnelle. En revanche, l’IA est très majoritairement (72%) considérée comme pouvant remplacer des services et pouvant même permettre de créer de nouvelles activités (73%). Il faut ajouter que l’impact des technologies d’intelligence artificielle sur le développement économique est équilibré entre arguments en sa faveur (31%) et arguments contraires (35%).

IA et ses capacités artistiques

Enfin, plus de 50% des internautes pensent que l’IA est capable de créer des œuvres artistiques : photos, films, musiques, etc.

A propos de l’étude MediaFit : Omnibus - Méthodologie

Mode d’interrogation
L’étude a été réalisée en ligne (CAWI).

Période d’interrogation
Le terrain d’enquête a été conduit au cours de la semaine 14 (5 au 9 avril 2018).

Population
1 094 internautes âgés de 15 ans et plus.

Echantillon
La constitution de cet échantillon a été réalisée selon la méthode des quotas : Sexe (2), Age (4), CSP (3), Région UDA (2).

Redressement
Le redressement a été conduit sur la base de l’étude de référence de Médiamétrie : l’Observatoire des Usages Internet.

À propos de la chaire Économie numérique

Créée en août 2011, la chaire Économie numérique de l’Université Paris-Dauphine se donne pour mission d’inscrire l’économie numérique dans le champ des recherches de l’université, et de constituer un centre de réflexion et d’action

réunissant les acteurs et les experts des différents secteurs concernés. Partenariat privilégié entre le monde universitaire et celui des entreprises, la chaire poursuit un programme destiné à tirer le meilleur parti des opportunités qu’apportent les technologies de la communication et de l’information, à travers trois champs d’activités prioritaires : l’enseignement, la recherche, la communication et la valorisation. La chaire Économie numérique est dirigée par Dominique Roux, Professeur émérite de l’Université Paris-Dauphine. Elle figure parmi les huit chaires de la Fondation Dauphine.

À propos de l’Université Paris-Dauphine

L’Université Paris-Dauphine est un grand établissement d’enseignement supérieur exerçant des activités de formation (initiale et continue) et de recherche dans le champ des sciences des organisations et de la décision (gestion, économie, mathématiques, informatique, droit, sociologie et science politique). L’Université Paris-Dauphine est l’une des universités leader en Europe dans son domaine, avec 571 chercheurs et enseignants-chercheurs permanents et assistants, 8 721 étudiants en formation initiale dont 37 % en Licence, 56 % en Master et 6 % en Doctorat, et une offre de formations de 6 Licences, 16 mentions de Masters et 5 programmes doctoraux, dont 40 ouvertes à l’apprentissage. Dauphine est la seule université française accréditée Equis et membre de la Conférence des Grandes Ecoles. www.dauphine.fr

A propos d’Avanade

Avanade est le premier intégrateur mondial de services cloud et digitaux innovants, de solutions d’entreprise et d’expériences engageantes et productives, avec l’écosystème Microsoft au cœur de sa stratégie. Les équipes d’Avanade combinent l’expertise métier et technique pour conseiller et accompagner les clients dans leur transformation, et pour définir, mettre en œuvre, déployer et gérer des solutions de qualité sur cloud privé, public ou hybride. Fort de 30 000 professionnels connectés dans 24 pays, Avanade travaille pour des entreprises de tous secteurs d'activité, au travers d’une culture collaborative respectant la diversité. Majoritairement détenu par Accenture, Avanade a été créé en 2000 par Accenture LLP et Microsoft Corporation. Pour en savoir plus, visitez le site www.avanade.com/fr

Communiqué De Presse
Paris-Dauphine Enquête sur l'Intelligence Artificielle

L'Université Paris-Dauphine publie la 17ème édition de son enquête trimestrielle sur l'économie numérique concernant l'intelligence artificielle.

Contacts presse

Chaire Économie numérique

Delphine Lebrun
Tel : 01 44 05 42 65
delphine.lebrun@dauphine.fr

Golin pour Avanade

Audrey Lacroix
Tel : 06 14 40 15 81
lacroix.audrey@yahoo.fr

Prochaines étapes

Découvrez comme nous pouvons vous aider à servir vos clients comme jamais ils ne l'auraient imaginé.

Fermer
Modal window
Diminuer
Partager cette page